Inauguration du point de dépôt Chute-des-Passes
6 Mai 2021 à 13:00
Inauguration du point de dépôt Chute-des-Passes
Description

Saint-Ludger-de-Milot, le 6 mai 2021 – La MRC de Maria-Chapdelaine en partenariat avec la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, la MRC du Fjord-du-Saguenay et la ZEC des Passes unissent leurs forces afin de mieux répondre aux besoins en gestion des matières résiduelles des utilisateurs du vaste territoire de Chute-des-Passes.

Saint-Ludger-de-Milot, le 6 mai 2021 – La MRC de Maria-Chapdelaine en partenariat avec la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, la MRC du Fjord-du-Saguenay et la ZEC des Passes unissent leurs forces afin de mieux répondre aux besoins en gestion des matières résiduelles des utilisateurs du vaste territoire de Chute-des-Passes.
À partir 8 mai 2021, les villégiateurs du secteur et utilisateurs de la ZEC bénéficieront d’un nouveau service de disposition pour le recyclage, les déchets, les matériaux secs ainsi que les carcasses de gibier et de sauvagine pendant la saison de la chasse. Un nouveau point de dépôt a été aménagé à 4 km de la barrière de la ZEC Des Passes, qui est un secteur hautement achalandé avec plus de 50 000 passages annuellement.


Le préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, monsieur Luc Simard, a rappelé que déjà sa MRC avait un point de dépôt à Girardville, mais que celui de Chute-des-Passes a une superficie trois fois plus grande compte tenu de l’achalandage de ce secteur.


« Le vaste secteur de Chute-des-Passes ainsi qu’une partie du secteur de la MRC du Fjord-du-Saguenay, est l’un des plus grands territoires de villégiature du Québec. Le projet de point de dépôt de Chute-des-Passes vient répondre à un besoin, puisque le système actuel ne permet plus de suffire à la demande croissante suscitée par la hausse de l’achalandage. »
Fonctionnement du Point de dépôt


Pour concrétiser ce projet, la MRC de Maria-Chapdelaine a travaillé de concert avec la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, qui a reçu le mandat de conseiller la MRC sur le modèle à adopter.


À l’image du point de dépôt du secteur de Girardville, c’est la Régie qui assumera les opérations. Ainsi, le site sera accessible en tout temps du début mai à la fin octobre. Un employé sera sur place durant les périodes de fort achalandage soit du samedi au lundi pour guider les utilisateurs sur la façon de se départir convenablement de leurs matières.
Le président de la ZEC Des Passes monsieur Donald Pilote attendait ce nouveau service depuis fort longtemps. « La ZEC tient à saluer la concrétisation de ce projet de longue haleine qui permettra de mieux desservir la population de notre territoire. Le personnel de la ZEC Des Passes sera d’ailleurs directement impliqué, puisqu’il assurera une vigie du mardi au vendredi et recueillera les données d’achalandage à la barrière du poste d’accueil ».


Du côté de la Régie et de son directeur général, monsieur Guy Ouellet, celui-ci n’entrevoit aucune difficulté à opérer ce nouveau point de dépôt. « Ce site constituera notre 20e plan d’opération sur le territoire jeannois et avec près d’une centaine d’employés, notre équipe possède toute l’expertise nécessaire afin de relever ce défi ». Les frais de fonctionnement sont évalués à environ 68 000 $ et on estime que 1 000 tonnes provenant de 5 000 utilisateurs y seront reçues.

 

Un projet mobilisateur
L’aménagement de ce site a nécessité des investissements de l’ordre de 166 040 $ et est financé à la fois par la MRC de Maria-Chapdelaine et la MRC du Fjord-du-Saguenay.
Le préfet Luc Simard a d’ailleurs souligné la contribution de la MRC du Fjord-du-Saguenay au financement du projet : « Il s’agit d’un projet mobilisateur qui contribuera grandement à l’amélioration de la qualité de vie et des services aux villégiateurs et aux autres amateurs de plein air. Nous sommes très heureux de la participation de la MRC du Fjord-du-Saguenay. Ensemble nous pouvons offrir un service de qualité aux milliers d’utilisateurs et, par le fait même, permettre un plein développement de ce magnifique territoire ».


Quant au préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, monsieur Gérald Savard, ce dernier s’est dit convaincu que ce nouveau service saura répondre aux attentes des milliers d’utilisateurs et permettra d’envisager à la fois le développement touristique, mais aussi économique de son secteur. « C’est une bonne nouvelle qui était attendue ! Ce nouveau site de dépôt permettra de desservir les utilisateurs sur le territoire et démontre notre volonté d’améliorer nos pratiques en gestion des matières résiduelles dans nos territoires non organisés (TNO). L’optimisation des services aux villégiateurs comme celui annoncé aujourd’hui s’inscrit d’ailleurs dans le cadre du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la MRC ».

 

Quelques données sur le territoire
La MRC à un territoire non organisé (TNO) de 36 040 km2 comprenant plus de 3 800 baux de villégiature. Le territoire desservi par le chemin des passes dangereuses représente environ 15% du TNO de la MRC de Maria-Chapdelaine et desserre 1 150 baux de villégiature, soit 30% des baux alloués par la municipalité régionale de comté. Du côté de la MRC du Fjord-du-Saguenay, environ 420 baux de villégiature sont octroyés dans ce secteurs. Au niveau de la fréquentation de la ZEC Des Passes, celle-ci a dénombré 28 000 passages pour 54 000 visiteurs en 2020.